Covid-19 : Quelle fin de saison pour le football européen ?

Alors que l’UEFA entend boucler la saison de football en cours, suspendue à cause de la pandémie de coronavirus, plusieurs scénarios se dessinent pour organiser la reprise des principaux championnats européens, selon les pays concernés. Évidemment à huis clos. 

Les supporters en manque de football s’impatientent et les clubs redoutent les conséquences financières de la paralysie des compétitions due à la pandémie de Covid-19. C’est dans ce climat que l’UEFA a émis, mardi 21 avril, une « forte recommandation » en vue de clôturer les championnats nationaux et les tournois continentaux, tout en suggérant un calendrier de reprise. 

« Une variété d’options concernant le calendrier » des compétitions nationales et européennes de clubs a été présentée lors d’une réunion téléphonique avec les 55 fédérations membres, a écrit dans un communiqué l’UEFA. Cette dernière a également exclu la question d’une annulation pure et simple des championnats. Selon des sources citées par l’AFP, la confédération européenne pourrait recommander, jeudi 23 avril, lors de la réunion de son comité exécutif, de terminer au plus tard les compétitions nationales début août, afin de pouvoir disputer la Ligue des champions, suspendue au stade des 8es de finale, au cours du mois d’août.

Dans un entretien publié lundi par le quotidien italien Corriere della sera, le président de l’UEFA Aleksander Ceferin, a indiqué que les championnats européens étaient prêts à reprendre à huis clos pour limiter la crise financière, qui se profile pour de nombreux clubs. « C’est trop tôt pour dire qu’on ne peut pas terminer la saison. L’impact serait terrible pour les clubs et championnats. Il vaut mieux jouer à huis clos que pas du tout », a-t-il souligné. 

Toutefois, l’UEFA n’a aucune autorité pour imposer son agenda et son calendrier aux Ligues nationales. Si aux Pays-Bas, la Fédération néerlandaise de football (KNVB) a annoncé, mardi, que « la commission du football professionnel avait l’intention de ne pas continuer à jouer la compétition 2019/20« , la reprise des principaux championnats européens semble se préciser.

Une reprise de la Ligue 1 prévue mi-juin

En France, où le déconfinement de la population est programmé pour le 11 mai, deux scénarios de reprise sont privilégiés par la Ligue de football professionnel (LFP), selon le journal L’Équipe. Le plus plausible des deux calendriers envisagés fixe la reprise au 17 juin, date à laquelle se jouerait la 29e journée d’une Ligue 1, qui se conclurait, lors de la 38e et dernière journée, au cours du week-end du 25 juillet. Pour les coupes nationales, la finale de la Coupe de la Ligue aurait lieu le 27 juin, et celle de la Coupe de France le 11 juillet. Toujours à huis-clos, même si cette idée provoque l’ire des majorité des groupes de supporters de clubs français.

Seule certitude, le groupe de travail de la LFP, qui s’est réuni mardi pour discuter les « scénarios de reprise », a repoussé l’idée d’une saison blanche, c’est-à-dire l’annulation pure et simple de l’exercice en cours (défendue par l’Olympique lyonnais et le Toulouse FC), si le championnat ne reprenait pas. Une décision qui devrait soulager les supporters de l’OM et du Stade Rennais, respectivement 2e et 3e du classement, derrière l’intouchable leader parisien, et leur permettre de continuer à rêver d’une qualification pour la Ligue des Champions, la saison prochaine.

Reste toutefois à convaincre les principaux concernés, à savoir les joueurs et le corps arbitral de reprendre le chemin des pelouses. Selon une consultation lancée par l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP), une majorité des joueurs refusent de rejouer sans garantie sanitaire.

Dans une tribune publiée le 20 avril par Le Monde, le coprésident de l’UNFP, Sylvain Kastendeuch, a estimé qu’une reprise serait « précipitée et dangereuse » et plaidé en faveur de l’arrêt des compétitions. « L’urgence économique ne doit pas prendre le pas sur l’impératif de santé publique », a-t-il souligné. 

La Premier League temporise, la Ligapressée de reprendre

En Angleterre, les clubs de Premier League, qui se sont réunis par visioconférence vendredi, temporisent. S’ils entendent disputer l’intégralité du championnat, promis à Liverpool, leader avec 25 points d’avance sur son dauphin Manchester City (avec un match en retard) à neuf journées du terme, les clubs n’ont toujours pas fixé de date de reprise. Selon la chaîne Sky Sports, la saison ne pourrait pas reprendre avant le 8 juin, alors que le Royaume-Uni a prolongé son confinement jusqu’au 7 mai. Le scénario envisagé consisterait à terminer la saison en cinq semaines. Une nouvelle réunion entre les pensionnaires de la Premier League est prévue le 1er mai.

En Espagne, l’un des pays les plus touchés par le Covid-19 avec l’Italie, la Liga et la Fédération se sont entendues pour  mener la saison 2019-2020 à son terme. Selon le quotidien sportif AS la reprise aurait lieu le week-end du 5 ou du 12 juin. Lors d’une conférence de presse, qui s’est tenue le 7 avril, Javier Tebas, le bouillant président de la Liga, avait émis le souhait de reprendre la compétition les « 28-29 mai, 6-7 juin ou le 28 juin ». 

Cependant, le ministre espagnol de la Culture et des Sports José Manuel Rodríguez Uribes a prévenu, mardi soir sur la radio Cope, que la reprise des compétitions sportives dans le pays et notamment du championnat de football, serait déterminée par son homologue de la Santé. Et ce, alors que les clubs de Liga espéraient un retour à l’entraînement à partir du 4 mai. 

En cas de non-reprise, la fédération ibérique a fait savoir qu’elle se baserait sur le classement actuel pour figer son classement, et sur la dernière journée complète effectuée par les 20 clubs. Dans ce cas précis, le FC Barcelone, leader du classement, le Real Madrid, dauphin des Catalans avec deux points de retard, le FC Séville, 3e, et la Real Sociedad, 4e, seraient qualifiés pour la Ligue des champions.

LSerieA en faveur d’une reprise, la Bundesliga déjà prête à franchir le pas

Du côté de l’Italie, qui a enregistré plus de 24 000 décès liés au Covid-19, la Ligue de football professionnelle a annoncé, mardi, que les clubs de Serie A sont unanimement partants pour reprendre le cours du championnat. Suspendu depuis le 9 mars, le championnat est très disputé cette saison, avec la Juventus qui est en tête avec un seul petit point d’avance sur la Lazio après 26 matches joués.  

La Ligue a cependant précisé que la reprise ne pourra être effective que « si le gouvernement en autorise le déroulement, dans le plein respect des normes de protection de la santé et de la sécurité ».

La fédération italienne devait présenter, mercredi, le protocole médical établi pour permettre la reprise de la compétition au ministre des Sports Vincenzo Spadafora. Il prévoit notamment que les joueurs puissent recommencer à s’entraîner, par petits groupes et sous stricte surveillance médicale, à partir du 4 mai, date à laquelle le gouvernement prévoit de commencer à alléger les mesures de confinement imposées depuis le 10 mars. Il serait ensuite question de reprendre les matches à la toute fin du mois de mai ou au début du mois de juin.

Enfin, en Allemagne, où l’épidémie de coronavirus est « sous contrôle », la Bundesliga, suspendue depuis le 13 mars et interrompue au moins jusqu’au 30 avril, est prête à reprendre. La décision de disputer les neuf journées restantes pourrait être prise jeudi lors d’une réunion par visioconférence entre des représentants des clubs de première et deuxième divisions. Alors que ces dernières semaines, les joueurs de plusieurs clubs, dont le Bayern Munich, ont déjà retrouvé par petits groupes le chemin de l’entraînement, la Fédération a insisté sur la nécessité de reprendre le jeu pour toucher la manne des droits TV. Une question de survie selon elle pour nombre de clubs.

Même si les grands rassemblements populaires restent interdits au moins jusqu’au 31 août, le ministre de la Santé, Jens Spahn a indiqué, mardi, « qu’avec des précautions, les matches à huis clos sont certainement à nouveau possibles ».  Et d’ajouter : « pour des millions de fans de football, ce serait alors un retour à la normale à partir du 9 mai, même si c’est dans un stade vide. »

Selon « Bild », tous les matches se joueront à huis clos jusqu’au terme de la saison, le 21 juin. Tout semble indiquer que la Bundesliga sera le premier championnat majeur européen à reprendre, et à finir une saison bien particulière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =